Selon les études ornithologiques, entre un tiers et la moitié des oiseaux des champs ont disparu depuis 30 ans. Si l’on s’inquiète depuis longtemps de la diminution d’espèces d’oiseaux rares et emblématiques, on en a presque oublié de s’intéresser aux espèces plus communes comme les moineaux ou les hirondelles qui pourtant disparaissent de nos territoires.
Face à cette situation, la mairie du Séquestre a décidé de se rapprocher de la Ligue de Protection des Oiseaux afin de mettre en place les conditions favorables à leur protection.

Lire le diagnostic de la LPO

 

Pin It on Pinterest