Cliquez-ici pour obtenir le lecteur flash.
 
Le Séquestre Vie Pratique
Vos démarches - Séquestre
Agenda 21 du Séquestre
Ecoquartier du Séquestre
Planning du Quartz
Petites annonces du Séquestre



Urbanisme & EnvironnementL'Ecoquartier Camp CountalLe cahier des charges environnemental
Imprimer cette page


Le Cahier des Charges des Prescriptions Environnementales et Paysagères

Un Cahier des Charges Environnemental et Paysager a été réalisé sur l'Ecoquartier Camp Countal au Séquestre.
Ses prescriptions doivent être respectées par tous les porteurs de projets (sociétés et particuliers).
Le Cahier des Charges est annexé au Cahier des Charges de Cession de Terrain édicté par la SEM 81.
 

 Télécharger le Cahier des Charges des Prescriptions Environnementales et Paysagères

 
Télécharger l'Annexe concernant l'adaptation du bâti au terrain
 
 Télécharger l'Annexe concernant l'Isolation
 Télécharger l'Annexe concernant le choix des Peintures
 Télécharger l'Annexe concernant le Bois
 
 
Les Palettes Végétales du Séquestre

Dans le cadre de son projet d’ECOQUARTIER CAMP COUNTAL, la Mairie du Séquestre a demandé au Lycée Agricole de Fonlabour de l’accompagner dans sa réflexion afin d'intégrer un volet « paysager » au Cahier des Charges Environnemental qui s’applique dans l’Ecoquartier.

En réponse à cette demande, le livret sur les « PALETTES VEGETALES » constitue un guide de plantation pour les nouveaux habitants et plus largement pour tous les séquestrois.

Il a été réalisé dans le cadre de la formation scolaire par la classe de BAC Technologique Science et Technique de l'Agronomie et du Vivant (spécialité : Aménagement et Valorisation de l'Espace), avec l'aide de Monsieur Estivals, professeur d'aménagement, au Lycée Fonlabour.

Le guide propose des espèces végétales adaptées au climat et au sol du territoire (et demandant notamment peu d’arrosage) et qui favorisent la biodiversité.

Afin que chacun puisse trouver une palette cohérente, adaptée à ses envies, quatre « jardins types » vous sont proposés :

 Le Jardin Champêtre : il invite la campagne dans la ville. Ce jardin reprend les végétaux qui jalonnent naturellement notre paysage local.

 Le Jardin Naturel : ce jardin écosystème participe activement à la protection de la nature en laissant l'écologie prendre en charge la gestion des équilibres des massifs.

 Le Jardin Méditerranéen : avec des végétaux majoritairement issus de zones méditerranéennes, il s’adapte à ce que semble nous réserver le réchauffement climatique. 

 Le Jardin Moderne : pratique et dépouillé, ce jardin met en valeur des formes plus originales. En dialogue avec la maison, il est souvent abordé comme une pièce supplémentaire.

>> Découvrez en détail les quatre PALETTES VEGETALES : http://www.lesequestre.fr/palettes-vegetales-du-sequestre-511.html

 
 
Les lignes directrices que la Mairie s'est fixées dans l'Ecoquartier 
  L'EAU
   
Une gestion à ciel ouvert. Pour conserver un écoulement naturel des eaux pluviales, limiter l’imperméabilisation et maintenir de la biodiversité, les réseaux à ciel ouvert ont été privilégiés dans l’écoquartier : conservation d’un grand nombre de fossés, création de bassins de rétention paysagers (« bassins d’orage ») et d’une noue paysagère qui servira de lieu de rétention et d’espace de promenade au centre de l’écoquartier.
Récupérer et réutiliser l’eau pluviale. Pour préserver la ressource en eau et limiter l’eau rejetée dans les réseaux, la récupération à la parcelle et l’utilisation de l’eau de pluie est imposée pour les usages extérieurs (arrosage, lavage voiture) et possible pour les usages internes (WC, machine à laver).
Installer des dispositifs hydro-économes. En parallèle de l’utilisation de l’eau pluviale, des dispositifs visant à réduire l’utilisation de l’eau « de ville » doivent être installés : chasses d’eau à double-volume, économiseurs d’eau au robinet, robinets thermostatiques, etc…. Avec au final, une diminution de la facture d’eau !

Voir ce qui est déjà fait sur la commune en matière d'économie d'eau

Le saviez-vous ?
Des économiseurs d’eau installés aux robinets, c’est 40% d’eau consommée en moins. Soit environ  -20 m³ par personne et par an … et autant d’économie sur la facture

  LES DÉCHETS
  Espace de tri dans le logement. Il est demandé de prévoir dans les logements (dans la cuisine de préférence) un espace pour installer les caissettes ou les sacs de collecte.
Collecte sélective. Elle sera principalement gérée par regroupement dans des espaces collectifs (installation de containers enterrés ou avec aménagement paysager sur les parkings collectifs).
Composteur dans le jardin. Pour inciter les habitants à la réduction de leurs déchets et à la création de leur propre potager, un composteur doit être installé dans chaque jardin de maison individuelle (en partenariat avec la Communauté d’Agglomération).

Voir ce qui est déjà fait sur la commune en matière de déchets

Le saviez-vous ?
La quantité de déchets a doublé en 40 ans. Aujourd’hui, chacun de nous jette 390 kg de déchets par an dans sa poubelle … C'est-à-dire beaucoup trop !

  LA BIODIVERSITÉ
  Conservation de haies et d’arbres. Un recensement de toutes les espèces végétales présentes sur le site a été réalisé préalablement aux premières esquisses. Plusieurs arbres seront conservés ainsi qu’une grande partie des haies bocagères sur lesquelles s’appuie le tracé de l’écoquartier.
Création d’une noue paysagère. Cette noue, qui servira de bassin de rétention en cas de fortes précipitations, constituera le « poumon vert » de l’écoquartier et tiendra lieu de réservoir de biodiversité.
 Les "palettes végétales" :  Le Lycée Agricole  Fonlabour est en train de réaliser pour la commune une liste de végétaux à préconiser dans les jardins de l'écoquartier. Parfaitement adaptés au sol et au climat locaux, ils seront également économes en eau. Pour une plus grande liberté de choix, plusieurs palettes seront déclinées : jardin méditerranéen, jardin rustique, jardin moderne...

Voir ce qui est déjà fait sur la commune en matière de biodiversité

Le saviez-vous ?
Chaque jour, c’est l’équivalent d’un terrain de football d’espace forestier qui disparaît. Et chaque minute, c’est environ 2000 arbres qui sont coupés  dans le Monde.

  L'ÉNERGIE
  Bâtiment Basse Consommation (BBC) : Les constructions de l’écoquartier doivent anticiper les prescriptions de la Réglementation Thermique 2012, guidées par le Grenelle de l’environnement, avec notamment l’objectif d’atteindre une consommation annuelle de 45 KWh/m² (50 KWh X 0,9 (coefficient région Midi Pyrénées))- Appliquer les règles de la conception bioclimatique : orientation du bâti en fonction de l’ensoleillement et des vents dominants, travail sur l’isolation, les matériaux…
Utiliser les énergies renouvelables : capteur solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire, capteurs photovoltaïques, mini-éolienne…
Equipements économes en énergie : ampoules basse-consommation, détecteurs de présence dans les espaces communes, appareils électroménagers classe A…

Voir ce qui est déjà fait sur la commune en matière d'économie d'énergie

Le saviez-vous ?
La Terre ne reçoit qu’une infime part de l’énergie solaire soit tout de même 175 000 millions de mégawatts… ou l’équivalent de 10 000 fois la consommation humaine d’énergie au niveau mondial !

  LES DÉPLACEMENTS
  Mettre la voiture au second plan : en proposant de nombreuses voies piétonnes et cyclables et en regroupant les voitures dans des parkings paysagers, l’écoquartier relègue la voiture au second plan au profit des mobilités douces. - Une voie centrale piétonne et cyclable : le long de la noue paysagère, le cheminement qui reliera la place Jules Ferry à la place de la Bastide sera réservé aux piétons et cyclistes.
Toujours un arrêt de bus à moins de 5 mn : en concertation avec Albibus, de nouveaux arrêts de bus sont prévus pour desservir l’écoquartier.
Une mixité des fonctions urbaines : La mobilité est aussi gérée à travers le mélange entre commerces, services et habitat qui incite au rapprochement « domicile - lieu de travail ».

Voir ce qui est déjà fait sur la commune en matière de déplacements

Le saviez-vous ?
50% des trajets quotidiens font moins de 3 km !
3 km parcourus en 10 minutes en voiture et seulement 12 minutes en vélo. Une bonne raison de laisser la voiture au garage !

Revenir au sommaire

 

Prévisions météo
Indice de qualité de l'air
ETS CASSAN MULTI-SERVICES
Technicien piscine, electricité domestique, peinture et revêtements de ...

Voir les entreprises

Mairie du Séquestre - Place Jules Ferry - 81990 LE SEQUESTRE - Tél: 05 63 54 40 13 / Fax: 05 63 49 76 73